Analyses

Polysomnographie au laboratoire


L’enregistrement polysomographique au laboratoire est la méthode de choix pour le diagnostic des troubles du sommeil. Elle associe l’enregistrement des différents paramètres physiologiques pendant le sommeil, la surveillance technique et la vidéo synchronisée.

La reconnaissance de stades de sommeil est obtenue par l’analyse de l’activité électrique cérébrale (EEG), les mouvements oculaires (EOG) et l’activité musculaire des muscles antigravitaires comme celle du muscle du menton (EMG). L’analyse du sommeil est associée à l’analyse de la respiration obtenue à l’aide d’un capteur de pression nasale, de la motilité thoracique et abdominale, du microphone, de la saturation en oxygène. La fonction cardiovasculaire est analysée à l’aide d’un électrocardiogramme. ,Le comportement du sujet et sa motilité sont explorés à l’aide de capteurs posés sur les jambes, ou sur d’autres muscles, et couplés à l’enregistrement vidéo.

Un élément fondamental est la surveillance technique assurée lors de l’enregistrement par un(e) technicien(ne) spécialisé(e) afin d’évaluer en temps réel les signaux et intervenir en cas de problème.

Votre nuit au centre du sommeil de Florimont

Test de latence au sommeil (MSLT)


Cet examen permet de quantifier objectivement la tendance à l’endormissement pendant la journée. Il est particulièrement utile pour le diagnostic de la narcolepsie.

Ce test est effectué pendant la journée après une nuit de polysomnographie (voir ci-dessus). Tout en étant équipé d’électrodes sur la tête permettant
d’enregistrer le sommeil, nous vous proposons d’effectuer cinq siestes réparties sur la journée dans une des trois chambres du centre
du sommeil de Florimont.

Test de maintien de l'éveil (MWT)


Le test de maintien de l'éveil permet d'évaluer l'efficacité du traitement d'une maladie du sommeil et aussi d'évaluer la capacité à conduire. Il est effectué pour mesurer la capacité de résistance au sommeil pendant la journée dans une situation monotone.

Tout en étant équipé d’électrodes sur la tête permettant d’enregistrer le sommeil, nous vous demandons de rester éveillé-e pendant quatre périodes de 40 minutes, assis-e dans un fauteuil dans une salle sombre. Ces quatre tests sont répartis sur la journée.

Actimétrie

L'actigraphie permet d'étudier pour les troubles de l'horloge interne et certains cas d'insomnie.

Ce test permet d’évaluer les périodes d’éveil et de sommeil sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Il s’agit d’un petit capteur placé sur le poignet (comme une montre) qui enregistre en permanence les mouvements du bras (lorsque l’on est endormi, les mouvements diminuent). Il faut éviter de plonger ce capteur dans l’eau. Il faut donc l’enlever pour la piscine, le bain ou la douche.